Newsletter :

Météo

An error occured during parsing XML data. Please try again.
Accueil > Actus > Société > Comment préparer son entrée en maison de retraite ?

ACTUS
Société

Mardi, 10 Juillet 2012 11:00

Comment préparer son entrée en maison de retraite ?

Écrit par  Neuilly Journal

Vous souhaitez placer un parent en maison de retraite ou vous pensez déjà à préparer votre rentrée ? Katherine Langlois, directrice Exploitation du groupe ORPEA et Linda Benattar, gériatre et directrice médicale, nous expliquent comment préparer son entrée en maison de retraite.
Selon Katherien Langlois, responsable Exploitation de l'établissement ORPEA Neuilly-sur-Seine, il est en effet important de préparer l'entrée en institution. Une visite complète de l'établissement et une rencontre avec les équipes sont deux étapes préalables indispensables afin d'appréhender au mieux l'atmosphère de l'établissement et de son fonctionnement.

Nous pouvons également recommander aux personnes âgées de découvrir la Résidence au cours d'un court séjour (hébergement temporaire), d'une semaine à 3 mois ; ou encore par le biais de l'accueil de jour (la personne âgée vit à son domicile et intègre la résidence une ou plusieurs journées par semaine, entre 9h et 17h).

La Résidence ORPEA de Neuilly proposera ces modes de prise en charge alternatif, qui permettent de préparer en douceur l'entrée en institution. Mais il faut également être particulièrement attentif à l'intégration du résident dans son nouveau cadre de vie, en préparant, également, avec soin le jour de l'admission du résident.

Chez ORPEA, le résident et sa famille sont accueillis par le directeur, accompagnés toute la journée, présentés aux équipes et référents et aux autres résidents.

Afin de mettre en place une prise en charge individualisée, adaptée aux besoins du nouveau résidents, les habitudes de vie sont recueillies, ainsi que son dossier médical.

D'une manière générale, la procédure d'accueil du nouveau résident a pour objectif de comprendre les besoins et attentes du résident et de sa famille, et de les sécuriser.



NJI : Quel est le rôle de la famille ?


Dr. Linda BENATTAR : Nous constatons que la famille, et notamment les enfants, joue souvent le rôle de conseiller pour leurs proches (voir de prescripteurs, lorsque l'état de santé de la personne âgée ne lui permet plus de prendre seule les décisions qui s'imposent). La famille sélectionne quelques résidences qu'elle visite, puis propose ensuite à son parent âgé de visiter avec elle l'établissement qu'il lui semble le plus adapté.



NJI : Comment choisir sa maison de retraite ?


Dr. Linda BENATTAR : Les 2 principaux critères à prendre en considération :

- l'autonomie de la personne âgée : lorsqu'une famille recherche une maison de retraite pour une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer (ou apparentées), il est important de cibler une maison de retraite disposant d'une unité protégée, au concept architectural spécifiquement conçu, avec des équipements spécifiques (Espace de stimulation multisensoriel Snoezelen, balnéothérapie...) et une équipe formée pour animer un projet de vie et de soins adapté.

- la proximité géographique avec la famille, ou selon les cas, la proximité avec le quartier où vivait précédemment la personne âgée, afin de recréer rapidement un univers familier et/ou pour maintenir les liens familiaux, deux points essentiels au maintien de l'autonomie des personnes âgées



NJI : Combien sa coûte ?


Dr. Linda BENATTAR : En résidence retraite médicalisée (ayant un statut d'Etablissement d'Hébergemet pour Personnes Agées Dépendantes - EHPAD), la tarification se compose de trois volets :

- le forfait "hébergement" : (pour les prestations hôtelières, la restauration, l'animation), qui est fixé par l'établissement à l'entrée du nouveau résident dans le cadre du contrat de séjour ; puis son évolution annuelle est fixée par le Ministère des Finances, qui détermine tous les ans un taux maximum de revalorisation de ce tarif.

- le forfait "dépendance" qui recouvre, quant à lui, l'ensemble des prestations d'aide et de surveillance nécessaires à l'accomplissement des gestes essentiels de la vie quotidienne qui ne sont pas liés aux soins (prestations d'aide relationnelle et d'aide à la vie quotidienne – comme prendre son repas, faire sa toilette,... - blanchisserie, incontinence, ...).

Ce tarif dépend du degré d'autonomie du résident (évalué en GIR) et est fixé chaque année par le Conseil général.

Afin d'alléger le coût du forfait dépendance, toute personne âgée de plus de 60 ans, qui a besoin d'une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne (se laver, se déplacer, se nourrir.. ) ou dont l'état de santé nécessite une surveillance régulière, peut prétendre à recevoir l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA).

Cette allocation, versée par le Conseil Général, permet de couvrir une partie du forfait dépendance.

- le forfait "soins" qui permet de couvrir les prestations médicales nécessaires à la prise en charge des affections des résidents, et paramédicales liées à la perte d'autonomie. Ce forfait n'est pas facturé aux résidents mais versé directement à l'établissement par l'Assurance Maladie sous forme d'une dotation globale.

Sur le "forfait hébergement", il n'existe pas de tarif "type" ... Tout dépend de la situation géographique (agglomération ou zone rurale), des prestations hôtelières (surface de la chambre notamment) souhaitées par le résident et proposées par l'établissement.



Focus sur la Résidence ORPEA "Les Bords de Seine"

Située boulevard Bourdon à Neuilly, ORPEA "Les Bords de Seine" est une résidence retraite médicalisée ouverte depuis le l'été 2010 pour accueillir des personnes âgées valides, semi-valides et dépendantes. Dans un environnement hôtelier haut de gamme, la Résidence propose des solutions d'accueil diversifiées, pour répondre aux besoins de chacun :


On y trouve des zones d'hébergement dites "classiques", pour personnes autonomes, semi-valides et dépendantes, deux unités spécifiques pour les personnes souffrant de maladie d'alzheimer ou de troubles apparentés et une unité pour grands dépendants.

L'objectif de cette résidence est d'allier qualité de vie et qualité des soins pour le bien-être des personnes âgées. La Résidence met à disposition un salon de thé avec cheminée, une
salle d'activités de près de 90 m2 composée de trois univers distincts, dont un salon de jeux, un espace informatique avec accès Internet et un salon de musique, ainsi que plusieurs salons et des terrasses.

Les studios (55 à 65 m2) et les chambres individuelles (20 à 25 m2) très confortables sont tous équipés d'une grande salle de bains avec WC, d'un téléphone avec une ligne directe, d'une télévision à écran plat, d'un appel malade, d'un coffre-fort et d'un petit réfrigérateur encastré. Possibilité de personnalisation.

Afin de vous assurer un accompagnement et une prise en charge de qualité, une équipe pluridisciplinaire, encadrée par un médecin coordinateur et une Infirmière coordinatrice, est composée : d'infirmiers diplômés d'État, d'un psychologue et d'un psychomotricien, d'aides-soignants et d'aides médico-psychologiques diplômés. Une animatrice propose des activités diversifiées et adaptées aux résidents : gymnastique douce, ateliers d'arts plastiques...

Des ateliers thérapeutiques sont également organisés pour stimuler les capacités cognitives et maintenir une certaine autonomie.


Une unité d'accueil du jour reçoit une ou plusieurs journées par semaine, entre 9h et 19h, des personnes âgées vivant à domicile. Une équipe dédiée prend soin des résidents et propose un programme d'activités adaptées visant à stimuler leurs fonctions cognitives et à favoriser le développement des liens sociaux.

La résidence possède un salon de coiffure et d'esthétique, une salle de kinésithérapie et une piscine.


Copyright Photos : ORPEA.

Résidence Retraite ORPEA Les Bords de Seine
74-76, bd Bourdon
92200 Neuilly-sur-Seine
01 41 88 12 00

VOS AVIS